Voie-Languedoc

 

 clic     /ACCEUIL; merci.

borne basalte bois golf Béziers

                                                                      Borne en basalte sur restes V.D,entre Bel-Air, golf de Béziers,sud RN9/Villa St Hubert,plein bois.

    Ce site présente le secteur de la Voie Domitia , entre Montpellier et Narbonne....

 Il y a ,dans le Midi languedocien, Aude, Hérault, Gard, des noms qui reviennent sans cesse,sur les cartes, ou sur le terrain, en pleine campagne: " chez Roumieu, chemin roumieu, chaussée romaine,chemin de la voie romaine, romain, levada, haute voie, haute route, cami ferrat, etc.".. Et, il y a longtemps, étant à l'Ecole Militaire, EMI, de Montpellier, en manoeuvres dans les zones de Montpellier,Nimes, Béziers, du haut de l’hélicoptére Sikorsky H 55 ( " c’est pas jeune!"), cellule ouverte aux quatre vents, on pouvait voir, parmi les vignes, plein de routes et de chemins tordus, se contorsionnant (il n’y avait ni autoroute, ni TGV, uniquement la petite RN 9 et la RN 113) et ,une seule et unique trace fine, longue ,et rectiligne, entre Montpellier et Narbonne ; étrange ligne; c’était la voie Domitia, perdue dans ses vignes et sa garrigue.

    Cette voie romaine , ouverte en – 118, relie l’Italie à l’Espagne; elle assure la soudure entre Rome et la péninsule ibérique, Elle a été construite après la période des guerres puniques qui se sont concrétisées par l’écrasement de Carthage, la prise de ses comptoirs de commerce, sur les villes côtières, et pendant la pénétration et la « colonisation lente » (et perfide), par Rome des terres fertiles de l’actuel Languedoc, entre Rhône et Pyrénées.

     Il est à remarquer que cette voie Domitia, construite en - 118 avant Jésus-Christ, a été construite 70 ans avant l'invasion de la Gaule entiére par Jules César . Mais la Narbonnaise était déjà "romanisée- attachée" depuis - 120 . Il est vrai que des systèmes, et échanges, commerciaux se pratiquaient entre Rome et Gaules; voir ,sur la 7, "route des amphores", dont Aspiran -chais de Quintus Illus, le Figaro, 29/06/2009,( mais c'est au 1er siècle, et jusqu'au 5eme siècle). A l'époque, le Languedoc était RICHE,et ce, jusqu'au XVIIIeme siècle .

Cette voie Domitia court dans la Gaule du sud, du col du Montgenèvre,-Alpes, jusqu’au col du Perthus,- Pyrénées, et traverse toute la Provence passe à Segusteron -Sisteron, ainsi que la Gaule Narbonnaise, capitale Narbonne, Narbo Martius.

     Narbonne, au fond du golfe de Bages est alors, grâce à son port maritime et à l’Aude drainée et muselée ( à Sallèles d’Aude, par une digue), une capitale, une ville riche et opulente (voir les restes de sculptures, en murs, près de l’hôpital, ou au musée lapidaire), un centre d’exportation et de commerce du blé produit dans les riches plaines du Languedoc: blé ,huile, salaisons gauloises, fers, outils et armes gauloises et surtout: or! l'or de la Montagne Noire, l'or du Béarn, l'or des 250 mines du Limousin, toutes ces mines étant exploitées depuis  1000 ans, tout ce qui a motivé , pour Rome, l’invasion de la Gaule entière, avec Jules César!..., et la colonisation impérialiste...). - Voir la richesse du tombeau de Vix, en Haute-Bourgogne, prés de Chatillon sur Seine....( "personne n'est jamais allé voler les pauvres"): - tombeau-tumulus -en plein champ de blè! - d'une princesse celte  , VI eme siècle avant J.C :; diadéme-torque d'un  demi kilo d'or pur, photo en première page dans Paris-Match "d'un autre siècle" ( env 1952-53) sur une fille blonde splendide,;et vase " de Vix"; au musée de ville).

   cap-nrb-avril-006.jpgrestes statues ds enceinte Narbonne(et

     Le secteur considéré , qui va de Montpellier à Narbonne , couvre environ 104 km de voies plus ou moins visibles, utilisées en chemins de terre, ou petites routes, ou sentiers de garrigues, mais avec une constante: la même architecture,( « cami ferrat », chemin en fer, dur tel le fer!) et la même direction : « tout droit » sur des tronçons d’une quinzaine de kilomètres. Avec la même direction , constante : 63-65° Nord- Est , et quelques petits "gonflements", provenant de petites resquilles , de certains (certains!) terriens cherchant à "gratter" un peu de terrain...

Ailleurs, à l'Est de Montpellier, ou à l'Ouest de Narbonne, il ne reste pratiquement presque rien des voies romaines : des bouts d'arche (une!) au pont d'Ambrussum, des traces avec peu de suite, sur l'Est, et, aprés Narbonne, la Voie Aquitania a été complétement "dévorée" par 2000 ans de cultures et de "cannibalisme" des matériaux (voir milliaire de Saint Couat, etc); il reste des petits bouts  intacts,vers Barsac, Langon, Damazan.....; les indigènes grattaient le sol pour survivre, ou vivre, sur les terres riches et fertiles empruntées par les voies; et si les voies étaient utiles, on les gardait, en les entretenant peu, ou bien elles disparaissaient, ou bien la route royale s'installait dessus, logique.

Route royale : voie en dur, quasi macadamisée ("en cailloux ! le macadam, c'est inventé par Mr Macadam, Ecossais, et c'est des cailloux tassés-roulés au rouleau-compresseur, à chevaux ou à vapeur) ; ces voies font 6 à 12 mètres de large, surtout au XVIIeme, XVIII eme siècle, elles ont quelques trous, mais n'ont aucun rapport avec ce que l'on voit dans les films , c'est à dire des chevauchées dans les bois , sur des pistes pourries, sauf peut-être si les cavaliers prennent un raccourci! ( En effet , les cinéastes prennent beaucoup de liberté et de légèreté avec la vérité historique : par exemple : dans Fanfan la Tulipe, avec Gérard Philipe, qui court à cheval dans un pré, on voit le sillage-panache d'un avion à réaction (accident)) ..., 

  _ A l ' Ouest de Narbonne, on peut imaginer que la chemin No 118 , dénommé ' Rec del Pla" ,qui longe la voie ferrée vers Lézignan et Carcassonne,  se trouve sur la base de la Voie Aquitania vers Burdigala, passant par le Col de la Muette; cette voie est probable , car rien ne passe au pied de la colline Nord (" Emmaus!") et le thalweg "sous la station d'essence et la V.F est constemment noyable; et la colline sud est dépourvue de trace. ( Comme on peut le constater sur la photo , la route nationale - R N 113-, la voie ferrée - Narbonne / Carcassonne Toulouse , et la Voie Aquitania , se trouvent côte à côte,pour les mêmes raisons,avec les mêmes contingences, les mêmes buts ; seuls, 1500-2000 ans les séparent )

  - Au sud de Narbonne , la voie Domitia reprend et continue vers Prats de Cest, Villefalse, Treilles (milliaire) et Salses puis le Perthus ( normal, seul passage aisé).

   cami No 118

 

....A l'est de Montpellier, partant de Castelnau le Lez - Sextentio , il subsiste (et non pas : reste) des traces  ,en tronçons de un à deux km de long, mais trés visibles, et portant le nom de "chemin de Saint-Jacques",: le Cres et Castenau le Lez: rue Romaine, avenue de Vénus, avenue puis rue de la Monnaie, traces au nord d'un lotissement prés de la D26; trace dans une vigne , lieu dit "la plaine du Mas de Rou", qui tombe sur la D 106 , sud-Castries, Est-Vendargues, D 108, plus à l'Est ; puis la VD s' entortille avec l'A 9 ( étrange!); on la voit en talus piérré de un mètre de haut, sur un et demi km environ, 20 mètres au nord de de l 'A 9, qui la longe ("ordre de préséance!!!"), vers la Devéze, les carrières et les haltes; puis la VD  s'enfuit dans la garrigue vers des ruines non-romaines (antérieures), passe  au pont d'Ambrussum, sur le Vidourle, à la Vilatelle,, ,chemin de la Monnaie (re!) dans Caillargues le Montueux , puis Bernis , Uchaud, Cante Cigale, 113 et D 17....... Puis pffft, disparait corps et biens en direction de Nemausus-Nimes.

   Quatre secteurs subdivisent ces 104km, les trois derniers étant très visibles, car dans des zones « peu » peuplées, et peu urbanisés, surtout agricoles.( peu d’emprises sur les structures, peu de destructions de sites, l’agriculture ancienne ou traditionnelle « usant » peu les terrains, tant par les champs que les troupeaux; Exception faite pour les vignes: depuis quelque 30 ans, les vignerons utilisent la fraise arrière dite «  Rotavator »- marque-: cet engin assure la mort sûre et certaine de tous les débris qui ont survécu 1500 à 2000 ans; et celle aussi de la fraise!).Le premier secteur, Montpellier- La Languette/Point 105 mètres, se trouve "en banlieue", donc routes "goudronnées", et en zones trés féquentées: Montbazin, Poussan, routes également en enrobés, bien que trés étroites,puis en guarrigues.( Montbazin = Forum Domitius)( certainement oppidum).

  •  
    •  
      • Montpellier-La Languette côte 105.

      • La Languette côte 105- Saint Thibéry.

      • Saint Thibéry- Béziers.

      • Béziers – Narbonne.

                                                           Nord-Est 300M la Vitarelle RN 113,voie dallée.

         

             Maintenant , ces secteurs peuvent être des sujets de randonnées à pied, à vélo, à cheval, sur les 104 km, ou sur un des tronçons, très accessibles, et paisibles .Entre la Languette,, point 105, qui jouxte l’A 9, et Narbonne, il n’y a que des viticulteurs;et des viticultrices, et peu de V.L. Et beaucoup de soleil, du vent, et plein de cailloux, et de beaux panoramas.

             - Le secteur Est -Montpellier, dit  aussi " Chemin de Saint- Jacques",( plutôt connu sous ce nom) en tronçons, peut être considéré, et fait une vingtaine de km, de la sortie Est-Nord de Montpellier jusqu' aux carrières de Lunel Nord et au Vidourle. Douze Km sont parfaitement visibles et empruntables, mais avec de nombreuses coupures, qui obligent à reprendre par des routes , assez fréquentées -et dangereuses- et la présence de l'autoroute A 9 qui s'entortille , l'enlace, mais grandes possibilités de passages par ponts de l'A 9, dessus- dessous, et grand réseau de routes départementales , car forte population ( Montpellier et alentours comptent 550.000 habitants ! capitale provinciale ;  lors des Bac, il y a une demi-siècle, ils n'étaient que 110000!). ...Le chemin de Saint-Jacques , dans Montpellier , ne suit plus la V.D, car il va au centre ville, alors que la V.D, "comme les autoroutes", passe en lisière Nord, vers Castelnau le Lez et Boutonnet, pour partir sur Lavérune; en effet, des messagers à cheval n'avaient pas à venir trainer "en ville", et s'y engluer , seul, le message primait ; donc , on passe au large, et au plus vite, au relais de poste du Cursus Publicus.( comme les autoroutes ; les voies romaines sont les autoroutes de l'Antiquité).

         

      •      Carte considérée/IGN no 65, au 1/100.000 ( avec une petite erreur, ,supposée : au Nord de Florensac-Madeleine-Pomerols-Pinet, il y a confusion- du cartographe- entre Chemin des Romains, et route de la reine Juliette(quez aquello fenno??):la voie part « tout droit »,et ne se met pas à serpenter comme celle de la reine Juliette....) (route qui plus est, va à l’encontre de toute la stratégie des voies romaines: « tout droit, tout haut, pas d’eau, très dur ») direction générale: environ une soixante de degrés Nord-est, constante. ( Sans boussole ! parait-il qu'elle n'existait pas au temps des Romains, et que seul , Marco Polo, le premier, l'a rapportée de Chine! avant  lui, personne n'était allé en Chine ! les gens étaient trop bêtes!; de la même manière que c'est Christophe Colomb qui a découvert l'Amérique! en 1492 ; les Viking, eux , étaient installés au Groenland , mais voilà, eux, ils n'avaient pas fait "breveter" la découverte! ).( et d'ailleurs, avant , la Terre était plate; puis ", au fil des ans , elle s'est arrondie!" ).

      •       Il y a , partout en France, sur les cartes , « chemin des romains » , ou les « roumieux », ou « voie haute », ou « maison rouge » (vigies-haltes-relais), et les gens du cru, qui disent, en les abordant bien: »c’est le chemin des Romains ».

        - Histoire: -124 : les Romains interviennent pour protéger Marseille des attaques des Celtes, qui sont défaits en -122.

                        - 102: Marius défait les Teutons de Germanie prés d'Aix.

                        - 112 : général "Barbe d'airain" Domitien, acteur de la voie Domitia.

                        - 58 à -51: conquête de la Gaule par Jules César  .

      • Scriba : SARDA Christian-Marie, civitas Carcasso;  même groupe de curieux que "Fort Maginot du Chénois",Thonne le Thil 55600;SVBEEAU. SITES alliés, ou frères: Voies romaines Ardennes , Fort du Chénois, Fort ifications allemandes Biarritz ...

      •  Voir site Dailymotion.com, Voies romaines, video du 16 mai 08; mais vue que le 9 sept 2011: trajet en hélico (on a les moyens ou pas!; moi, c’est Twingo, dans le Midi; Xsara , dans les Ardennes, et vélo, et godasses).Trés Bonnes explications,et on voit bien la voie disparue,malgré certains dé-cailloutages ; il faut être ignorant de la qualité de la structure pour replanter dessus !...tant en Languedoc, qu’en Champagne-Ardenne, Lorraine, ou ailleurs..!° 

            Deux photos du "double sens montée-descente, 500 m env nord-est la Vitarelle- RN113. 19 Janvier 2012.

         

        montée VD 500m Nord est Vitarelle-113double-sens montée-descente                " Pour jouer" (le jeu est trés important dans la vie, il permet de se dégager des ennuis, embuches, em..importuns , etc): taper:"roma roma peutinger"; un grand serpent , une grande bande apparait: c'est une reproduction de la Table de Peutinger, à laquelle il manque le 1er feuillet, l'amorce, (12 eme page), perdu (et re-travaillé ) ; viser au premier tiers, cliquer : l'Italie-mer Thyrénienne s'allonge, avec les deux iles de Corsica et de Sardinia, ; au dessus, ville de Taberna....Voyage dans l'Antiquité! .Promenade... Au choix; c'est toi qui choise.

         Et en se promenant , on peut atterir au théatre le plus éloigné de Rome, " o'u  çà ?" : à l'amphitéatre de  Aï Khanoun , frontiére nord de l' Afghanistan  !  , pas loin de Samarkand (donc , les Romains "se promenaient", avec ou sans arme , mais ils circulaient dur ) ; source : Direktion Landesarcheology Pfalz - Mainz).(Province de Kunduz, plein Nord-Est;le Wacan, " le bec de canard"...de Anglais,zone tampon, en est proche; aprés , c'est la Chine immeuse, désert de Gobi, Ouroumtchi, le loess, "la soie qui pousse dans les arbres", etc -;les Romains affectionnaient les caleçons ou les dessous de soie!; çà n'a pas changé!.Même 2000 ans aprés, la peau des fesses et la volupté et le plaisir étant d'ailleurs les mêmes!

      •  

         

         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site