Voie Saint-Thibéry-Béziers

 

 

 

Secteur Saint Thibery- Casserone/ Béziers -Baeterrae.15 km.

 - ( De Saint-Thibery,  part une voie vers Loteva -Lodéve, qui longe l'Hérault sur sa rive droite ; sur son trajet est situé le site des chais, de la villa et des vignes -ruines romaines- de Quintus Illius Primus, 1 er siècle, propriétaire terrien-viticulteur-producteur- et négociant en vin ("concentration horizontale" de production  et de distribution de vins;domaine de 60 hectares )(Site : Aspiran). De même , à Lacoste, Nord Clermont l'Hérault, la voie vers Loteva et Rodez emprunte un pont- romain - sur la Lergue ).

 

Sitôt le pont romain de Saint-Thibery, construit en pierres du coin, c'est à dire en basalte (comme le Cap d'Agde, Agde, Bessan, etc), dont les piles sont les mêmes que celles du pont de Trêves,,suivre le chemin qui mène en ville, prés du vieux pont sur la Thongue, puis direction Montblanc par la D 18, pendant 3 km; ; adossé à la borne qui barre l'accès aux voitures , à l'entrée du pont vouté, se trouve une plaque, curieuse: « en souvenir des déportés de 1851-52 »:Il s'agit là d'une plaque pour la mémoire des déportés ,après le coup d'état de Louis-Napoléon-Bonaparte, Napoléon III . Il y a un monument semblable, mais plus grand, dans le Morvan, du côté de Chateau-Chinon. Rien à voir avec les Romains,ou les Gallo-romains, mais seulement traces du passé!.Ont été déportés en Nouvelle-Calédonie, et sont devenus' les « caldoches », tout simplement! Caldoches occitans!....

   ....      Il y a bien , à Sète, des descendants, encore blonds, des marins et négociants de la Hanse, et qui parrrlent commme çààà! .  La Hanse, c'est 12e,13e,14e15e siècles, et c'est trés loin de Cette, Séte qui  d'ailleurs n'existait pas en tant que ville,(date du XVIIe siècle)....La Hanse était une réunion-coopérative de marchands,commerçants, banquiers, dégourdis, marins,charpentiers,etc dont la vocation était le commerce en grand, ; ils  étaient installés sur la Baltique, du golfe de Saint Pétesbourg-Léningrad (qui n'existait pas! Pierre le Grand facit!) et tenaient toute la côte:Prusse,( des Wandes !),Koenigsberg, Lituanie, Estonie, Polie, etc, Gdansk-Danzig, Kiel...et Danemark....Ils se promenaient, naviguaient, vendaient, échangeaint, filrtaient, s'accouplaient, réparaient leurs bateaux, se fixaient à Séte, Méze,etc,faisaient des gosses, vivaient , tout simplement, tenaient des comptoirs ... ;"yavait pas de téléphone, ni de TGV",et ils allaient moins vite, mais " ils y allaient quand même", et essaimaient partout... Comme tout le monde d'ailleurs, sauf ceux qui restent sur place....

  On sort de la ville ,en continuant plein Ouest .On laisse sur la gauche-sud, la colline de basalte, ancien oppiedum celte. (carrière )

 

La voie Domitia est sous la route départementale D 18, sur 3 km , englobée dessous; une fois  arrivé au carrefour à six branches, Saint-Thibéry-Montblanc-Bessan, prendre le chemin tout droit qui grimpe dans les vignes (pas vers Castans, qui est à gauche); une petit croix  sur socle est cachée, sur le talus, en haut; Aller tout droit sur une voie couverte d'enrobés, p uis de terre, sur 4 km ; on arrive dans un petit bois de pins moches et à un carrefour, point culminant de cette petite colline à pentes douces: on aperçoit sur la droite, à 5 -8 mètres du chemin,( en cherchant bien), une sorte de rampe, sur jetée de terre ( il faut un peu d' imagination): c'est la voie romaine qui passe là, légèrement en déclivité, pour arriver à un méli-mélo de chemins de terre; quatre mètres avant, se trouve une borne de basalte, martelée, traces de ciseaux; là se trouvait peut-être une tour, ou une cabane, de guet (0 trace, surtout si elle était en bois); sur google-maps, on devine cette rampe, en trace dans le bois, qui coupe tout droit le virage du chemin de terre; au dessus et au nord, se trouvent les ruines d'un chalet et d'une piscine en parpaings, visibles sur Googlemaps,.  Cette borne de basalte ,de un mètre 30 de haut(-sur sol) ressemble à s'y méprendre à celle dite "borne de Tavernoure", sur la commune  de MANE ,Haute Provence, sur la RN 100, sud Forcalquier, tracé de la voie Domitia venant du Montgenèvre.(voir site : MANE) -Tavernoure , de taberna-auberge, d'aprés le site de MANE.

Prendre le chemin de droite , et tourner plein ouest 200 mètres après le carrefour multiple de chemins de terre (et d'ornières); on passe à côté du « lac » du golf de Béziers, qu'on longe sur sa gauche sur deux km environ; sur le côté gauche de la route goudronnée menant au golf de Béziers, sur un talus, on rencontre une autre borne en basalte d'un mètre et demi de haut: la voie est derrière, en jetée de un mètre de haut, dans les genêts et broussailles; une alidade-raie de visée, dans l'axe, couronne le dessus ,carré.

- 300 Mètres plus loin, la route vire à gauche; dans le virage, en face , se trouve une petite route dans les arbres, bouchée à son entrée ; elle est rebouchée 200 m plus loin (panneau de Mairie) puis reprend dans des cultures, après ce second bouchon : la V.D Domitia est « chez autrui », apparemment campagnes de Clairac, et de Sainte-Bauzille; on voit , sur google-maps, s'échapper du bois, une trace rectiligne au travers des champs, mangée par les cultures.L ''axe-raie de l'alidade de cette derniére borne correspond "pile-poil" à l'axe de cette route abandonnée-bouchée, et au chemin de culture -privé- dans les domaines de Clairac et Ste Bauzille.(gué du Libron).

On passe le Libron,  sur le pont, départementale 28, et on continue sur la D 28, Route de Bessan (Bessan est dans « le dos » ,plein Est)  pendant cinq km, et on rentre en pleine civilisation, genre société de consommation, dans la banlieue de Béziers, puis Béziers  et sa colline couronnée par la cathédrale, ancien oppidum celte ; la V.D est englobée sous la D 28, sur deux km env, entrée de Béziers ( je comprends un peu que les écolos pleurent et se fâchent, en voyant la dérive de la société ; mais c'est : »le compteur électrique à 20 ampères, ou la bougie »;faut choisir ! Et ne pas râler C'est « la douche ou le ruisseau! »Point). Bessan: tout les dimanches : beau marché le matin; aller voir le marchand d'olives: « mieux que là-bas! Ya din arbi! »)     

 A Saint- Tybéry , la Voie Domitia reçoit l'embranchement de la voie venant de Millau, et du Larzac, voie ayant accédé au causse par la " Montée royale", "ancienne voie romaine" ; c'est une voie , qui, de Millau , en regardant  l'escarpement -falaise du Causse du Larzac, étant soit-même au centre de Millau,  emprunte la petite échancrure dans le rebord du dit causse ; la montée s'amorce aux  premiers virages situés sur la RN 9, derriére le Mac-Do "josé Bové" , au "chemin des Fonts , 5 T"; c'est l'ancienne voie, devenue route royale, et déclassée car trop étroite, trop raide pour le trafic des charrois. Par cette voie, devait s'écouler une partie de la production des pôteries de la Gaufresenque, des bords de la Dourbie et du Tarn, en direction des ports de la Mediterannée, et en particulier des ports d'Agde et de Narbonne. ( voie avec huit épingles à cheveux ; on accéde à la RN 9- plateau- par la Jasse du Larzac, maison-forte "défortisée"...) Et la voie ne descendait pas , comme l'ex-récente- RN 9 , par le Pas de l'Escalette , mais , à partir du Caylar, partait vers Saint Jean de la Blaquiéres , plus simple.

 ....Au  Sud de Béziers ....: à Sauvian , trônant en plein centre , se trouve une ( vraie !) borne milliaire , avec explications , provenant d' un carrefour entre la V.D et des voies secondes ; rare !

borne-alidade;jetée derriére,golf Bézier  borne bois  Bel-Air-prés golf de Béziers carrefourD18 Montblanc-Bessan-StThibé    2011-0411-062835aa.jpg

 2 Bornes en basalte: chemin prés golf Béziers( sud et est).

  trace de rampe ds bois prés borne  borne-alidade prés golf de Béziers voie carrefour Bessan vers golf Béziers VD sur route,bouchée,prés golf BZR   golf BZR.route barrée:tracé de la V.D reste de jetée,prés borne basalte Borne milliaire à Sauvian

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×